Design For Change

 

 

 

Ancienne Ecole de Natation de Tourcoing

 

Pour désactiver le fond sonore, cliquer ici.

Au départ, je supposais que le bâtiment avait été rasé et j’imaginais que les bassins de natation seraient les seuls vestiges de cette piscine. Je pensais dès lors réutiliser ces bassins totalement vides et en faire des chambres d’écoute, des caisses de résonance.

Enregistrement d'un goutte-à-goutte depuis la pièce centrale

1/2

Lors de la visite des lieux, je m’aperçois que l’édifice est encore bien présent, à ma grande surprise il est encore très chargé d’histoire. En parcourant les différents étages un détail attire mon attention. Un son, d’abord, discret comme un murmure parcourant le bâtiment, me poursuis dans chaque pièce, entêtant. Dans cet espace dépourvu d’activité, là où le silence semble être au sommet de la chaîne acoustique, un spectre hante encore les lieux : l’eau. Présente sous les traits d’un goutte à goutte lancinant. Courant sous nos pieds à travers un ruisseau tapis sous les dalles de béton, il en devient aliénant quand il se diffuse sur les parois des couloirs. Je perds l’origine de ce bruit obsédant. S’infiltrant entre les murs, on l’imagine lézardant sans difficulté dans les fines cloisons des pièces.

 

 

 

 

Quand cette eau ne court pas, elle tombe au dessus de nos têtes et percute le dôme. La mousse envahissant partiellement le plexiglas module la mesure. On ressent la résurgence de l’eau, élément originel du lieu, reprenant lentement et inexorablement sa place.

 

J’ai enregistré, capté les différents sons de cet obstiné fantôme aqueux. Je lui permet ainsi de s’épancher, à la place qu’il convoitait, qui lui était due, à sa vrai place : le bassin de natation.

1/3

Dans ce projet je dissémine des micros à plusieurs endroits de ce bâtiment délaissé afin de les diffuser dans le bassin. Ce centre de l’édifice, jouera le rôle de caisse de résonance. Il s’agit de rendre audible cette discrète présence, d’habiter l’espace sonore. Je redonne un nouveau souffle à cet endroit, le détourne en un lieu d’écoute hors du commun et suggère ainsi un nouvel usage de cet espace public. Espace , qui autorise un temps d’écoute de ce lieu, une sorte d’archéologie sonore, en redonnant à l’eau la place qui est la sienne.

 

Se souvenir du passé à travers le son, c’est ce que le Musée La Piscine de Roubaix a réalisé avec une installation sonore au cœur de son espace d’exposition. Au fil de la visite, un bruit attire régulièrement l’attention. Irruption sonore qui envahit l’ensemble de l’espace du Musée puis disparaît comme elle est intervenue, par surprise. Il s’agit d’un court enregistrement sonore de la piscine lorsqu’elle était encore en activité.

 

 

http://www.ina.fr/video/R11292261

Enregistrement depuis la partie central du batiment : le grand bassin

Enregistrement d'un goutte- à-goutte depuis la pièce centrale

Enregistrement d'un goutte-à-goutte rythmique sur la verrière

Enregistrement depuis les combles

Enregistrement d'un couloir dans une aile du batiment